Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Aller au plan simplifié  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > La Résistance à Châteaubriant > c - Divers articles > Chambres à gaz et marches de la mort

Chambres à gaz et marches de la mort

 Les chambres à Gaz

Les exécutions massives par le gaz commencèrent dans l’été de 1941 ...

La solution définitive de la question juive signifiait l’extermination de tous les juifs d’Europe ...

Quand j’aménageai le bâtiment d’extermination d’Auschwitz, je choisis le "Zyklon B", acide prussique cristallisé, que nous faisions tombé dans une chambre de mort par un petit orifice. Selon les conditions atmosphérique, le gaz mettait de 3 à 15 minutes pour faire effet. Nous savions que les victimes étaient mortes quand elles cessaient de crier. Nous attendions alors une demi-heure avant d’ouvrir les portes et de sortir les cadavres. Nos groupes spécialisés leur retiraient alors bagues, alliances, ou des dents en or.

Déclaration de Hoess, commandant au camp d’Auschwitz,
au procès de Nuremberg


 Les marches de la mort

JPEG - 87.2 ko
JPEG - 135 ko
JPEG - 134.8 ko
JPEG - 69.8 ko

Marcel Letertre, Germaine Huard, Raphaël Gicquel, et les Tatoués ont vécu ces marches de la mort ...


Plan general du site Resistance

Texte du livre "Telles furent nos jeunes annees", telechargeable ici : http://www.journal-la-mee-2.info/bp/LivreMee.pdf

Plan du livre

Index du livre